Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- BUDGET CULTURE
- Loi Travail XXL
- Retraite complémentaire
- Fonds emploi
- ARCHIVES ACTU

Mouvements & Luttes

- ARTISTES AUTEURS
- Une Chorale pour la Ministre
- Contre le FN
- ANNEXES 8 ET 10
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMUNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
LA FEDERATION > - PRESENTATION > NOS GRANDES ORIENTATIONS

Mise à jour le 23 janvier 2017

 

NOS GRANDES ORIENTATIONS

Une loi de programmation et d’orientation pour la Culture, structurante pour l’emploi et la régulation du secteur, définissant les rôles et contributions de l’Etat et des collectivités territoriales et protégeant la liberté de création de la censure ;

Un service public des Arts, de la Culture et de l’Audiovisuel, garantissant la diversité et la satisfaction des besoins démocratiques et culturels de l’ensemble des citoyen-nes ;

Un adossement du budget du Ministère de la Culture au PIB, afin de tenir compte des richesses produites par nos secteurs d’activité ;

L’amélioration de la couverture sociale des non-salarié-es ;

La mise en place d’une sécurité sociale professionnelle et du Nouveau Statut du Travail Salarié, revendication de la CGT, afin de permettre la couverture de l’ensemble des travailleurs par un socle de droits individuels garantis collectivement ;

Des conventions collectives prévoyant de hauts niveaux de garanties collectives (conditions de travail, salaires…) et concernant tous les secteurs (dont les jeux vidéo, la télédiffusion, non couverts actuellement) ;


Une égalité d’accès aux formations, métiers, rôles et une égalité des revenus, quels que soient son genre ou son origine ;

Une politique de l’emploi articulée autour de la lutte contre le recours abusif au CDD dit d’usage par certains employeurs, la lutte contre le travail illégal, l’application des conventions collectives, l’égalité femmes-hommes ;

Une annexe unique à la convention d’assurance chômage (sur la base de 507 h sur 12 mois ouvrant droit à 12 mois d’indemnisation), réunissant les artistes et les technicien-nes, prévoyant une règle de coordination des régimes, une meilleure prise en compte des congés maternité et paternité…

L’accès de tous-tes les salarié-es à des prises en charge de leurs activités sociales et culturelles, qu’ils ou elles bénéficient d’un comité d’entreprise ou non ;

La mise en place de réels plans de formation, permettant aux salarié-es de se former aux évolutions de leurs métiers, et non aux obligations légales de leurs employeurs (sécurité…) ;

La mise à contribution des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) permettant la juste répartition de la valeur créée ;

La modification du Code de l’éducation, afin qu’il intègre, dans ses programmes, les cycles initiaux d’apprentissage des arts du spectacle vivant et plastiques, ainsi que l’éducation à l’image ;

L’exclusion systématique de la culture lors des négociations des traités de libre échange ;

La protection, au niveau européen, des tous les « travailleurs atypiques », en imposant notamment le droit à la négociation et à la protection sociale pour les travailleurs non salariés.

 

 

Imprimer l'article

STATUTS 2017 FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DU SPECTACLE, DU CINÉMA, DE L'AUDIOVISUEL ET DE L'ACTION CULTURELLE CGT


 

LA FEDERATION NATIONALE DU SPECTACLE, DU CINEMA, DE L'AUDIOVISUEL ET DE L'ACTION CULTURELLE CGT


 

LES SYNDICATS DE LA FEDERATION CGT DU SPECTACLE