Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- Loi Travail XXL
- BUDGET CULTURE
- Fonds emploi
- Retraite complémentaire
- ARCHIVES ACTU

Mouvements & Luttes

- Une Chorale pour la Ministre
- Contre le FN
- ANNEXES 8 ET 10
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMUNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
LA FEDERATION > - PRESENTATION > LA FEDERATION NATIONALE DU SPECTACLE, DU CINEMA, DE L'AUDIOVISUEL ET DE L'ACTION CULTURELLE CGT

Mise à jour le 25 janvier 2017

 

LA FEDERATION NATIONALE DU SPECTACLE, DU CINEMA, DE L'AUDIOVISUEL ET DE L'ACTION CULTURELLE CGT

La première fédération de métiers s'organise au sein de la Cgt en 1902. Il s'agit de la fédération des musiciens, dont le président est alors Gustave Charpentier. C'est lui qui pose les bases de la fédération que nous connaissons aujourd'hui. Chef d'orchestre, compositeur, puis directeur de l'Opéra comique, Gustave Charpentier avait compris avec ses amis trois idées simples :

la 1ère, c'est que les artistes sont des travailleurs comme les autres : ils ont des intérêts à défendre et ils ne peuvent le faire que collectivement.

la 2ème, c'est que le spectacle est une œuvre commune, les uns et les unes ont besoin des autres, de l'étoile au machiniste, de la vedette à l'habilleuse. Chaque métier a sa noblesse, sa grandeur, ses servitudes.

la 3ème, c'est que pour agir efficacement en tant que salarié-e, il faut le faire avec l'ensemble des autres travailleur-euse-s de toutes les professions, de toutes les industries.

D'où la nécessité d'être partie prenante d’une confédération syndicale. Quelles que soient les différences de pensées, c'est à la Cgt que dès le début s'est organisé le syndicalisme dans le spectacle.

En 1909, sera créée la Fédération générale du spectacle, puis en 1914, la fédération des syndicats du spectacle. En 1921, la scission qui divise le mouvement syndical n'épargnera pas notre fédération. Les salariés de nos professions sauront s'en souvenir en refusant celle de 1947 qui amena à la création de Fo. Cette période avait été précédée par un grand élan d'actions unitaires. Nos syndicats avaient combattu un accord conclu en 1946 - les accords de Washington, plus connus sous le nom d'accords Blum-Byrnes - de soumission du cinéma français au profit des grandes compagnies américaines. Cette mobilisation, à laquelle participèrent largement les citoyens, contraindra le Parlement à voter en 1948 la première loi d'aide au cinéma et à la révision des accords Blum-Byrnes.

Ainsi s'est construite dans notre pays une fédération qui regroupe en son sein l'ensemble des catégories professionnelles du spectacle, du cinéma, de l'audiovisuel et de l'action culturelle. Cette unité et cette diversité constituent une force inestimable. Elle s'appuie sur la communauté profonde d'intérêts qui existe entre les salariés (qu’ils soient artistes interprètes, réalisateurs, techniciens, ouvriers, administratifs ou personnels d’accueil), les auteurs, les compositeurs ou les plasticiens pour lesquels la création, la diversité culturelle et l’exigence du respect des droits sociaux sont intimement liés.

 

 

Imprimer l'article

STATUTS 2017 FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DU SPECTACLE, DU CINÉMA, DE L'AUDIOVISUEL ET DE L'ACTION CULTURELLE CGT


 

LES SYNDICATS DE LA FEDERATION CGT DU SPECTACLE


 

NOS GRANDES ORIENTATIONS