Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Délibérations Fédérales
- CONGRES FEDERAL
- MOTIONS 39E CONGRES

DOSSIERS

- ASS. CHÔMAGE
- AUDIOVISUEL PUBLIC
- EGALITE F/H
- NSTS
- TPE/LUTTES

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- Occupations
- Nos propositions
- Matériel syndical


PUBLICATIONS

- Spectacle
- Guide 2022
- LIVRET D'ACCUEIL
- Femmes-Mixité
- Jeunes entrants
- REPRÉSENTATIVITÉ
- HANDICAP & EMPLOI


Adhérer

Adhésion en ligne - VOTRE SYNDICAT
- SOLIDARITÉ
- Dons
- ARCHIVES
ADHÉRER > - ARCHIVES > CONFLIT SOCIAL À DISNEYLAND PARIS

Mise à jour le 22 septembre 2021

 

CONFLIT SOCIAL À DISNEYLAND PARIS

CONFLIT SOCIAL À DISNEYLAND PARIS
La CGT appelle les salariés à un débrayage le 5 octobre de 8h à 13h ! RDV sur le parvis de la gare RER Chessy-Marne la Vallée

 


 

Au pays des rêves magiques, les salariés vivent un cauchemar !

Disney profite de la crise sanitaire pour instaurer une politique antisociale. En effet l’accord APLD, cumulé avec l’avenant numéro 7 du temps de travail sur les horaires adaptés, ou devrions-nous dire horaires inadaptés, ont créé de fortes dégradations dans les conditions de travail : RCI, démissions, arrêts maladies pleuvent en cascade.

Les Ressources Humaines et Relations du Travail ont rompu le pacte social : l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée a été fortement mis à mal. Une planification dégradée, des sixièmes jours avec jours de repos séparés, plusieurs jours consécutifs planifiés avec 10 heures de présence, des arrêts maladies qui pleuvent suite à un épuisement physique et moral, nombre de salariés cherchent à quitter l’entreprise (RCI/démission, etc…), des vacances refusées, durcissement disciplinaire, utilisation et planification d’intérim en lieu et place de salariés CDI mis en journées chômées suite à l’APLD.

La CGT a fait deux alertes sociales à une direction qui n’a pas pris la mesure du malaise et qui continue à imposer une flexibilité à outrance, au détriment des conditions de travail, allant même jusqu’à détricoter les dispositions conventionnelles en vigueur depuis des années dans l’entreprise. […] ».

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

MOBILISATION POUR LES SALAIRES : FAUT-IL SYSTÉMATIQUEMENT DÉPOSER UN PRÉAVIS DE GRÈVE POUR ÊTRE ENTENDU ?


 

JEUX OLYMPIQUES 2024 : EMPÊCHONS LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR DE BAISSER LE RIDEAU


 

« Valois des Salaires » : LA FUITE EN AVANT DE L’USEP SV !