Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale
- 38EME CONGRES FEDERAL

DOSSIERS

- ASS. CHÔMAGE
- EGALITE F/H
- NSTS
- TPE/LUTTES
- CAP 22

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- Nos propositions
- Occupations
- Matériel syndical


PUBLICATIONS

- Spectacle
- Guide 2021
- LIVRET D'ACCUEIL
- Femmes-Mixité
- Jeunes entrants


Adhérer

Adhésion en ligne - VOTRE SYNDICAT
- SOLIDARITÉ
- Dons
- ARCHIVES
CONFINEMENT 2 > - Communiqués > DANS LE SPECTACLE COMME PARTOUT, NOUS VOULONS TRAVAILLER ET LA GARANTIE DES DROITS SOCIAUX !

Mise à jour le 05 mai 2021

 

DANS LE SPECTACLE COMME PARTOUT, NOUS VOULONS TRAVAILLER ET LA GARANTIE DES DROITS SOCIAUX !

Le 11 mai prochain le Conseil national des professions du spectacle (CNPS) - reporté par deux fois le 22 mars et le 29 avril - doit enfin se tenir, présidé par la ministre de la Culture et la ministre du Travail.

Deux mois après le début du mouvement d’occupations, le gouvernement joue le pourrissement. Il s’entête à mettre en œuvre une réforme de l’assurance chômage dont nous démontrons chaque jour l’absurdité et l’iniquité.

Pour le spectacle, le gouvernement voudrait qu’on se contente d’une réouverture extrêmement partielle et de la promesse d’une « bonne » mise en œuvre du rapport Gauron.

Pourtant une nouvelle « année blanche » n’est absolument pas acquise : on ne connaît pas les arbitrages, seule une loi peut le permettre… qui n’est pas même encore écrite !

Le Premier Ministre a par exemple assuré le 11 mars dernier que l’accès aux congés maternité et maladie était une question réglée. Six semaines plus tard, il n’en est toujours rien, ni oralement ni par écrit, malgré les promesses.

La réouverture au public très partielle et dégradée ne permettra pas à la plupart des professionnel·le·s de retravailler, à la veille de festivals annulés ou à jauge réduite, de programmations impossibles, de concerts « debout » repoussés à l’infini.

Alors que le gouvernement envisage un nouveau plan de relance de plusieurs milliards, aucun plan pour l’emploi n’est dans les tuyaux. Sans ce plan de reprise, un plan social au détriment de 40 000 artistes et de technicien·ne·s intermittent·e·s du spectacle se profile, voire des salarié·s· permanent·e·s, sans oublier la perte d’activité pour les autrices et auteurs.

Les jeunes, mobilisés depuis le départ, n’auront la possibilité d’accéder à nos métiers qu’avec ce plan de reprise !

La Fédération Cgt du Spectacle appelle donc à une mobilisation dans toutes les régions lors de la tenue du CNPS plénier le 11 mai prochain, en poursuivant les occupations !

 

À Paris et l’Île-de-France, rendez-vous devant le ministère de la Culture, Place du Palais Royal à 11H.
*pour les rdvs fixés en régions rapprochez-vous également des UD et des syndicats.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE UNITAIRE À LA BOURSE DU TRAVAIL LUNDI 10 MAI DE 16H À 18H
(Grande Croizat – jauge limitée à 230 personnes)

 

 

 

 

Imprimer l'article

APRES LA PUBLICATION DU RAPPORT GAURON LE GOUVERNEMENT NE PEUT PLUS CONTINUER À TERGIVERSER !


 

LE 23 AVRIL POUR L’EMPLOI, LA PROTECTION SOCIALE ET LE RETRAIT DE LA RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE


 

APPEL COMMUN AU 23 AVRIL DES ORGANISATIONS CGT