Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale
- LIVRET D'ACCUEIL
- 38EME CONGRES FEDERAL

DOSSIERS

- ASSURANCE CHÔMAGE
- EGALITE F/H
- CAP 22
- LUTTES
- ARCHIVES

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- LES AG
- LIEUX OCCUPÉS
- Nos propositions


Publications

- Spectacle
- Guide pratique 2021
- Matériel syndical
- Collectif Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Votre syndicat
- CAISSE DE SOLIDARITÉ
CONFINEMENT 2 > - Communiqués > 2 AVRIL - VENDREDI DE LA COLERE

Mise à jour le 30 mars 2021

 

2 AVRIL - VENDREDI DE LA COLERE

Les professionnels du spectacle et les précaires toujours mobilisés !

Les occupations se poursuivent face à un gouvernement qui ne sait pas plus gérer la pandémie que la crise sociale qu’elle provoque.

En pleine crise, le gouvernement s’acharne à vouloir mettre en œuvre une baisse des droits des chômeurs. Le décret doit paraître avant le 1er avril.

Dans ce contexte de saccage des droits des travailleurs à emploi discontinu, saisonniers, intérimaires, guides conférenciers ou encore extra-hôteliers, qui peuvent être des collègues sur les mêmes festivals et spectacles que les artistes et les techniciens.

Nous savons que les intermittents du spectacle n’obtiendront pas une nouvelle année blanche mais des mesurettes.

Empêchés de travailler, nous voulons des mesures exceptionnelles qui permettent la reprise de l’emploi et la garantie des droits sociaux, c’est pourquoi nous nous joignons au Vendredi de la Colère pour obtenir l’annulation de la réforme de l’assurance chômage.


- À PARIS / ÎLE-DE-FRANCE : RASSEMBLEMENT REVENDICATIF / HAPPENING VENDREDI 2 AVRIL À 13H PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE - M° Hôtel de Ville

- À POITIERS : MANIFESTATION À 11H AU POLE EMPLOI DE LA GARE

- Les propositions de la Cgt Spectacle : lire

- Les lieux occupés au 30 mars : carte de France

- Soutenir les occupations : caisse en ligne

 

 

 

Imprimer l'article

la Délégation Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle - DGEFP (ministère du Travail) est occupée.


 

RASSEMBLEMENTS INTERDITS DONT L’ODÉON !


 

ALLOCUTION E. MACRON : UN DISCOURS LOIN DES ATTENTES DU MOUVEMENT ...