Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale
- LIVRET D'ACCUEIL
- 38EME CONGRES FEDERAL

DOSSIERS

- ASSURANCE CHÔMAGE
- EGALITE F/H
- CAP 22
- LUTTES
- ARCHIVES

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- LES AG
- LIEUX OCCUPÉS
- Nos propositions


Publications

- Spectacle
- Guide pratique 2021
- Matériel syndical
- Collectif Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Votre syndicat
- CAISSE DE SOLIDARITÉ
DOSSIERS > - ARCHIVES > URGENCE EXPRESSION 7

Mise à jour le 10 février 2021

 

URGENCE EXPRESSION 7

Partout où un théâtre ferme, c’est une parole qui se tait. Ne laissons pas disparaître le Théâtre Expression 7 !

 

Nous apprenons que le Théâtre Expression 7 est mis en demeure de quitter son lieu historique en juin 2021. En cause : un projet immobilier mené par Limoges Habitat. Un théâtre, ses 4 salariés permanents, un lieu de création dédié aux artistes de la Région est donc menacé de destruction. À l'heure où notre secteur se débat dans une crise inédite : fermer un théâtre est un signal politique extrêmement grave ! C'est inadmissible, et nous nous joignons à l’équipe du théâtre et aux professionnel·le·s du spectacle vivant pour appeler à une large mobilisation.

Nous ne pouvons pas croire qu’un tel danger qui pèse sur un théâtre ait pu passer inaperçu de ses partenaires historiques. À l’heure où le soutien au secteur du spectacle vivant ne doit pas faillir, l’annonce de la fin d’Expression 7 sans solution alternative valable et pérenne n’est pas acceptable.

Limoges Habitat, bailleur social piloté par Limoges Métropole, n’a jamais voulu intégrer le projet artistique d’Expression 7 dans son plan d’urbanisme. C'est un véritable coup porté à la culture et à la diversité des expressions culturelles. Un projet immobilier de logements sociaux et un lieu de création artistique ne doivent pas s'opposer, tout au contraire. Nous demandons donc à la ministre de la Culture de ne pas donner son autorisation à la démolition d'Expression 7 !

 

Nous soutenons l'appel des professionnel·le·s à faire cesser l’hécatombe des lieux dédiés au spectacle vivant à Limoges, à la disparition de nos outils de travail, de nos lieux de productions et de rencontre avec les publics, d'emplois artistiques, techniques et administratifs et combattons ces fermetures qui portent atteinte à la diversité de la création artistique et participe de la liquidation systématique de l'héritage de la Décentralisation dramatique et de tout ce qui est né de l'aspiration démocratique d'une culture partagée.

 

Nous demandons donc aux institutions : DRAC, Région, Département, Ville et Métropole, partenaires du projet Expression 7 et garantes des politiques publiques de réagir rapidement et fortement pour éviter la destruction de ce théâtre et trouver des solutions pérennes pour les salarié·e·s et les équipes artistiques que ce théâtre accueille.

 

C'est pourquoi, aux côtés des professionnel·le·s, nous nous opposerons inlassablement et par tous les moyens à notre disposition à la destruction du théâtre Expression 7.

 

Nous nous joignons à eux pour demander dès aujourd'hui :


* Un moratoire sur le projet immobilier de Limoges Habitat pour qu'il intègre le théâtre à son projet d'urbanisme ;


* Le rétablissement de la commission nationale de désaffectation des salles de spectacle supprimée par le ministère en 2019 ;


* La tenue d'États généraux du spectacle vivant et de la création artistique à Limoges et pour tout l'ex-Limousin pour l'élaboration d'une politique culturelle de soutien à la création dans toute sa diversité ;


* Un plan ambitieux à destination des professionnel·le·s pour mettre entre leurs mains des moyens de production et des espaces de création dignes de la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Aquitaine.

 

- La pétition : http://chng.it/kQN4kGxCVs 

 

- Contact presse : Fabienne 06 76 48 26 73

 

 

 

Imprimer l'article

LE 8 MARS : LES PREMIÈRES DE CORVÉES SONT EN GRÈVE …
LA CGT SPECTACLE PARTICIPE ACTIVEMENT À LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES !


 

5ÈME JOUR D’OCCUPATION À L’ODÉON !


 

PRÉAVIS LEVÉ À FRANCE TÉLÉVISIONS !