Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- BUDGET DE LA CULTURE
- Loi Travail XXL
- Fonds emploi
- Retraite complémentaire
- ARCHIVES - ACTUALITÉS

Mouvements & Luttes

- Une Chorale pour la Ministre
- Lutte contre l'extrême droite
- ANNEXES 8 ET 10
- #8mars
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
ACTUALITES > - ARCHIVES - ACTUALITÉS > Fac similé Préavis de grève Fédération du spectacle pour la journée du 10 octobre 2017

Mise à jour le 05 octobre 2017

 

Fac similé Préavis de grève Fédération du spectacle pour la journée du 10 octobre 2017


Paris, le 02/10/2017

Association Française des Orchestres
CENTRE NATIONAL DES VARIETES
CFPTS
COMEDIE FRANCAISE
LES FORCES MUSICALES
CSCAD
Opéra National de Paris
Centre National de la Danse
EPPGHV
PRODISS
PROFEDIM
SMA
Syndicat des Médias de Service Public
SNSP
SYNDEAC
Syndicat des cirques et compagnies de création
SYNOLYR
SALLE PLEYEL
Théâtre National de l’Odéon
Théâtre National de l’Opéra Comique
Théâtre National de la Colline
Théâtre National de Strasbourg
PHILHARMONIE DE PARIS
SNDTTP
SYNPASE

Lettre RAR


Objet : PREAVIS DE GREVE LE 10 OCTOBRE 2017


Madame, Monsieur,


C’est dans un contexte de régression sociale (loi Travail, baisse des APL, transfert des cotisations vers l’impôt…) et de transformation complète des missions du Ministère de la culture notamment avec le projet de « Pass culture » que la Fédération CGT Spectacle dépose un préavis de grève couvrant l’ensemble du personnel, le 10 octobre de 0h00 à 24h, afin de permettre aux salariés de se mobiliser pour voir satisfaites les revendications suivantes :


- Une politique culturelle ambitieuse permettant aux professionnels de vivre de leurs métiers ;


- L’adossement du budget au PIB ;


- L’arrêt de la baisse des plafonds d’emploi dans les établissements nationaux ;


- Une loi anti-concentration, permettant aux expressions les plus fragiles d’être diffusées ;


- La fin de la baisse des dotations de l’État aux collectivités ; qui a des conséquences fortes sur les politiques culturelles locales.


Le service public de la culture a plus que jamais besoin d’être défendu, et les salariés de nos champs ont toutes les raisons de pendre leur part à la mobilisation pour la défense des services publics.


Cordialement,


Denis Gravouil,

Secrétaire Général.

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

Appel à la mobilisation le 16 novembre 2017


 

MOBILISATION AUDIOVISUEL PUBLIC


 

PREAVIS DE GREVE A FRANCE TELEVISION