Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- Loi Travail XXL
- BUDGET CULTURE
- Retraite complémentaire
- Fonds emploi
- ARCHIVES ACTU

Mouvements & Luttes

- Une Chorale pour la Ministre
- Contre le FN
- ANNEXES 8 ET 10
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMUNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
Nos publications > - Notre revue : SPECTACLE > SPECTACLE N°356 - OCTOBRE 2015 : LA CULTURE ET LES DROITS SOCIAUX CONTRE L'OBSCURANTISME ET LA BARBARIE !

Mise à jour le 30 décembre 2015

 

SPECTACLE N°356 - OCTOBRE 2015 : LA CULTURE ET LES DROITS SOCIAUX CONTRE L'OBSCURANTISME ET LA BARBARIE !

Pour la deuxième fois cette année, notre pays a connu un odieux acte de barbarie. Nos pensées vont à toutes les victimes et à leurs proches.
Après les dessinateurs de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, c’est un lieu de spectacle à Paris qui a payé le plus lourd tribut le 13 novembre. Les assassins ont ciblé spécifiquement le Bataclan (notre photo) comme « lieu de perdition ». Un véritable massacre a été perpétré ce soir-là. Parmi les victimes, des professionnels en activité, des collègues, des militants Cgt et beaucoup de jeunes.
Un mois avant ces attentats, qui ont aussi visé une manifestation sportive et des restaurants, nous participions à la conférence pour l’emploi dans le spectacle qui a fait suite à nos luttes durant l’année 2014 et à la mission « intermittence » au cours de laquelle nous avons revendiqué « un plan de relance » pour l’emploi dans nos secteurs et des aides à l’emploi direct. Lors de cette conférence, comme durant le débat parlementaire sur la loi « liberté de création, architecture et patrimoine » (LCAP), nous avons porté la nécessité d’une politique culturelle ambitieuse dotée de moyens nécessaires pour l’emploi et la satisfaction de tous les publics.
Nos mobilisations ont contraint le gouvernement à annoncer la création d’un Fonds pour l’emploi à compter du 1er juillet 2016 et une augmentation des moyens - bien maigre au demeurant - destinée à la création.
Mais la loi LCAP, adoptée le 6 octobre en 1ère lecture à l’Assemblée nationale, n’est assurément pas à la hauteur. Certes, elle comporte certaines avancées mais aussi de graves dangers, comme l’article 11A qui sous couvert de pratique amateur ouvre la porte au remplacement d’artistes salariés par des personnes non rémunérées. Le projet de budget de la Culture et de la Communication 2016 prévoit certaines augmentations de crédits qui en tout état de cause ne compensent pas les coupes successivement opérées depuis 2012. En outre, il met à mal l’audiovisuel public et les établissements nationaux, alors que de nombreuses collectivités territoriales sabrent les subventions.
F. Hollande et M. Valls s’engagent encore un peu plus dans une logique sécuritaire. Le Président de la République a annoncé qu’il considérait que le pacte de sécurité devait l’emporter sur le pacte de stabilité. Chiche qu’on le remette en cause afin de rénover et de développer les services publics, dans la santé, les transports, l’éducation, le spectacle, l’audiovisuel et l’action culturelle. Bref, la Culture en général.
Qu’ils le fassent aussi dans le domaine social. A titre d’exemples, vont-ils remettre en cause le scandaleux accord sur les retraites complémentaires ? Vont-ils revenir sur les propos du ministre du budget qui réclame 800 millions d’euros d’économies dans la prochaine convention d’assurance chômage (évidemment supportées par les chômeurs) ?
Si nous voulons véritablement mettre un terme aux exactions des terroristes salafistes et aux idées d’extrême droite, nous devons œuvrer pour une société plus juste avec des services publics disposant des moyens nécessaires et une démocratie qui prenne pleinement en compte les questions sociales et culturelles.


Denis GRAVOUIL.

 

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

SPECTACLE 370 - FEVRIER 2018 - LE DÉNI DE DÉMOCRATIE EN MARCHE !


 

SPECTACLE 369 - DECEMBRE 2017 - #nonActionPublique2022


 

SPECTACLE 368 - OCTOBRE 2017 - LE 16 NOVEMBRE ET APRES, DEFENDONS NOS EMPLOIS