Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- FORMATION PROFESSIONNELLE
- Retraite complémentaire
- NON CAP 22
- BUDGET CULTURE

L'HEURE EST A L'ACTION

- BOITE A OUTILS
- ECHO : INTERMITTENTS
- ECHO : REGIME GENERAL

DOSSIERS

- Matériel syndical
- ARCHIVES ECHO DES NEGOS
- ARCHIVES COMMUNIQUES
- SUITE ARCHIVES


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés 2018
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
Actualites_old > - Actualites > STUDIOS DE BRY-SUR-MARNE : SALUONS UNE VICTOIRE !

Mise à jour le 12 juin 2019

 

STUDIOS DE BRY-SUR-MARNE : SALUONS UNE VICTOIRE !

Mercredi 5 juin, à l’occasion de l’évènement « Ciné à la belle étoile » qui se déroulait notamment à la Villa Daguerre, était officiellement présenté à Bry-sur-Marne, le « Projet Daguerre » pour la ville de Bry-sur-Marne, avec le soutien de la région Ile-de-France, avec non seulement la préservation, mais également le réaménagement des studios de tournage.

Pour mémoire, les studios de Bry-sur-Marne, précédemment studios de la SFP, construits par la puissance publique qui les a ensuite liquidés, haut lieu de la production cinématographique et audiovisuelle, ont été récemment menacés de fermeture et de destruction après leur rachat par un groupe immobilier.

Désormais, les studios de tournage de Bry-sur-Marne, outre le fait qu’ils soient pérennisés, sont intégrés au sein du « Projet Daguerre » qui souhaite faire de la région Ile-de-France un « pôle d’excellence européen et mondial » de la production cinématographique et audiovisuelle. Pour le moment, la région Ile-de-France annonce qu’elle s’investit pour sauver les studios de Bry, ainsi que ceux d’Epinay. De son côté la ville de Bry sur Marne annonce un projet de développement, en partenariat avec l’INA, voisin des studios. Nous verrons à l’œuvre comment se présentera ce projet, et les conséquences pour l’INA.

En attendant, il est notable que la mobilisation des professionnels a payé : tout particulièrement celle des équipes de décoration, grâce aux actions de leurs associations et de leurs syndicats.

Le Syndicat des professionnels des industries de l’audiovisuel et du cinéma Cgt (Spiac-Cgt), le Syndicat national de radiodiffusion et de télévision audiovisuel (Snrt AV Cgt) et la Fédération CGT-spectacle saluent et félicitent l’ensemble des personnes qui se sont battues pour la préservation des studios, outils de travail indispensables aux tournages français et étrangers, indispensables pour l’emploi et la diversité des œuvres. Veillons dorénavant à ce que les résultats soient à la hauteur des espoirs suscités !

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR !


 

QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...


 

ASSEMBLEE GENERALE MERCREDI 19 JUIN - RENFORCONS LA MOBILISATION !