Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- BUDGET DE LA CULTURE
- Loi Travail XXL
- Fonds emploi
- Retraite complémentaire
- ARCHIVES - ACTUALITÉS

Mouvements & Luttes

- Une Chorale pour la Ministre
- Lutte contre l'extrême droite
- ANNEXES 8 ET 10
- #8mars
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
Nos publications > - Notre revue : SPECTACLE > SPECTACLE 362 - OCTOBRE 2016 : POUR L'EMPLOI ET LES DROITS, CONTRE L'AUSTERITÉ

Mise à jour le 23 novembre 2016

 

SPECTACLE 362 - OCTOBRE 2016 : POUR L'EMPLOI ET LES DROITS, CONTRE L'AUSTERITÉ

Il n’échappera à personne que les grandes manœuvres électorales ont commencé : ainsi les primaires de la droite donnent lieu à une course aux idées empruntées au FN et de sa rhétorique xénophobe sur le plan sociétal, et toujours de plus de potion libérale et austéritaire sur le plan économique et social.
Du côté du gouvernement, on tente de repeindre en doré le bilan : le budget du Ministère de la Culture connaît une augmentation et un affichage au-delà du 1,1% du budget de global de l’Etat. Mais cette augmentation était nécessaire … pour à peine effacer les très fortes ponctions du début du quinquennat ! Ainsi sur 2012/2017 l’augmentation sera inférieure à l’inflation : où est l’ambition culturelle ? De plus il y a escroquerie à annoncer le dépassement du 1% du budget de l’Etat en incluant le produit des taxes affectées (aux différents fonds de soutien, CNC, CNV, ASTP, CNL), dont certaines sont en chute libre. Et il faut le secours du FONPEPS (90 millions €), obtenu par notre lutte 2014-2016, pour arriver à ce résultat.
Ainsi dans l’audiovisuel public, le syndicat CGT de France TV fait la même analyse en dénonçant l’annonce de la disparition de 500 emplois tout en créant la chaîne info sans les moyens nécessaires et le Parlement rabote l’augmentation annoncée de la redevance (+1€ au lieu de 2€). Du côté de l’Opéra de Paris, la direction, appuyée par le rapport de la Cour des Comptes, entend tailler dans la masse salariale, par exemple en externalisant le service Incendie…
Le gouvernement ferait mieux de s’attaquer à la précarité de l’emploi, là où le CDI devrait être la règle : un rapport IGAS de décembre 2015 a été ainsi gardé sous le manteau pendant toute la négociation assurance chômage pour ne pas gêner le patronat, et alors que nous étions déjà en pleine bataille contre la loi Travail…
Il pourrait encore informer les citoyens sur les risques sociaux et environnementaux qu’induiraient les projets d’accords TAFTA (entre Europe et Etats-Unis) et surtout CETA (entre Europe et Canada), dont on peut encore empêcher la ratification. Il est vrai que les risques existent en interne à l’Europe, avec un projet de directive anti droits d’auteur émanant de la Commission européenne.

Alors que la bataille contre la Loi Travail, adoptée au forceps du 49.3, continue sous diverses formes, en lui cherchant des formes propres, la criminalisation du mouvement social bat son plein : procès et licenciements ministériels contre les militants de Air France, procès en appel des Goodyear qui risquent la prison ferme, et beaucoup d’autres… mais la solidarité s’organise, par exemple en soutien aux Goodyear le 19 octobre, ou en solidarité avec Loïc, qui passe en procès le 8 décembre, suite à l’action unitaire d’occupation du MEDEF le 7 juin dernier. Car celui-ci ne supporte pas plus la résistance des salariés contre la loi Travail que la mise en application de notre accord du 28 avril et nos batailles gagnées sur les droits des artistes et techniciens intermittents du spectacle.
Les batailles du printemps ne sont donc pas terminées. Nous approchons des élections dans les TPE (très petites entreprises, moins de 11 salariés) qui concernent énormément de salariés de nos secteurs, dans le spectacle, le cinéma, l’audiovisuel et l’animation socio-culturelle : c’est le moment de choisir qui défend les salariés, construit de nouveaux droits quand d’autres les détruisent…

Denis Gravouil

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

SPECTACLE 364 - FEVRIER 2017 #EgalitéE #CulturELLEs


 

SPECTACLE 363 - DECEMBRE 2016 : EN 2017, ENSEMBLE GAGNONS !


 

SPECTACLE 361 - AOUT 2016 : MOBILISONS-NOUS LE 15 SEPTEMBRE !