Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- NON CAP 22
- BUDGET DE LA CULTURE
- Loi Travail XXL
- Fonds emploi
- Retraite complémentaire
- ARCHIVES - ACTUALITÉS

Mouvements & Luttes

- Une Chorale pour la Ministre
- Lutte contre l'extrême droite
- ANNEXES 8 ET 10
- #8mars
- Matériel syndical

DOSSIERS

- COMMNIQUÉS
- LIBERTÉS SYNDICALES
- #INTERMITTENTS
- Assurance chômage


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
Nos publications > - Notre revue : SPECTACLE > SPECTACLE 361 - AOUT 2016 : MOBILISONS-NOUS LE 15 SEPTEMBRE !

Mise à jour le 05 septembre 2016

 

SPECTACLE 361 - AOUT 2016 : MOBILISONS-NOUS LE 15 SEPTEMBRE !

C’EST LA RENTRÉE …

François Hollande et son gouvernement sont donc passés en force pour faire adopter la loi Travail, en usant jusqu'au bout du 49.3 pour compenser l'absence de majorité dans leurs propres rangs.
La bataille n'est pourtant pas finie : portée pour une grande part par la Cgt (que les commentateurs autorisés jugeaient inaudible et inutile un an plus tôt !), la lutte a permis à de nombreux jeunes ou moins jeunes de s'investir dans l'action militante. La richesse des débats, la découverte du droit du travail pour beaucoup face à la réalité de l'exploitation, mais aussi la question des violences, notamment policières, vont marquer une génération jusque-là désabusée par des politiques qui ont renoncé à tout projet, en particulier de gauche, face au libéralisme et à l'extrême droite.
Comme le dit le chercheur Alain Supiot, nous sommes face à « La gouvernance par les nombres » ! Nul doute qu'à l'approche des élections de 2017, ce débat ne manquera pas de resurgir.
Mais d'ores et déjà dès le 15 septembre, nous appelons à reprendre la mobilisation contre la politique de destruction sociale.
Cette politique sans projet se traduit également par la remise en cause du service public : toujours plus de missions, avec des moyens toujours en baisse, comme à France télévisions.
Pourtant la mobilisation et le rapport de force pour appuyer des propositions peuvent payer : depuis le premier août, notre accord du 28 avril pour l'assurance chômage des salariés intermittents du spectacle est entré en vigueur, malgré les embûches des dirigeants de l'Unedic (Medef et Cfdt).
Nous sommes très vigilants sur sa mise en œuvre. Celle-ci est devenue bien réelle, malgré les Cassandre et les obstacles.
En cette rentrée, nos pensées vont aux victimes et à leurs proches des attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray. Le mouvement social ne se laissera pas plus influencer par la violence terroriste que par son instrumentalisation. On l'a vu lors de la répression des manifestations du printemps : nous n'accepterons pas les amalgames entre l'action syndicale et les activités terroristes, sous couvert d'état d'urgence. Nous serons ainsi nombreux à défendre Loïc dont le procès a été reporté au 8 décembre.
Nous pensons également à Georges Séguy, déporté à 16 ans, survivant et militant. Comme lui, continuons toujours à opposer au pire et à l’horreur, l’espoir et la construction de droits nouveaux !

Denis Gravouil.

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

SPECTACLE 364 - FEVRIER 2017 #EgalitéE #CulturELLEs


 

SPECTACLE 363 - DECEMBRE 2016 : EN 2017, ENSEMBLE GAGNONS !


 

SPECTACLE 362 - OCTOBRE 2016 : POUR L'EMPLOI ET LES DROITS, CONTRE L'AUSTERITÉ